mardi 14 février 2012

Fraise et Chocolat, Aurélia Aurika, tome 2

Le mois de Février est un mois très hot!
Pour preuve, une Radio des blogueurs spécial "réchauffement de la planète", et un deuxième mardi de chez Stéphie!
Pour ce nouveau rendez-vous, je rempile avec une BD, faute d'avoir pu me commander d'autres romans. 



L'histoire : On retrouve Chenda et Fredéric, nos amoureux transis, s'efforcant de poursuivre leur relation, que l'on avait découverte dans le premier volet.

Mon avis : Je sais que vous attendez tous mon avis avec impatience, que vous n'en dormez plus depuis l'annonce de mon rendez-vous manqué de mardi dernier, que vous vous demandez avec angoisse, les ongles rongés jusqu'au sang : "Va-t-elle avoir aimé sa lecture, cette fois-ci?" 
Comment ça, j'exagère? A peine...  Mais passons... 
Etant donné que j'ai été sacrément déçue par un Passion Intense, je pense leur faire la gueule pour un temps indéterminé. Je me suis donc rabattue sur cette BD. 
Verdict : j'ai beaucoup aimé retrouver les deux héros et voir leur relation évoluer. On en est plus à la fougue du début, mais ce n'est pas mal non plus. Voilà un tome un peu moins centré sur le couple, qui s'ouvre sur le monde extérieur et fait naître des tas de questions. Chenda, pleine de doutes, apparaît peut-être plus fragile que la guerrière sans peur ni tabou du précédent ouvrage. Elle nous livre aussi quelques éléments de son quotidien de fiancée "officieuse", qui doit éviter de se montrer en public avec son amant.
Je vous rassure, côté sexe, c'est toujours aussi torride. Après la frénésie insatiable du premier tome, nos amoureux testent de nouveaux jeux qui restent toujours aussi drôles sans jamais être vulgaires.  Qu'est-ce que j'ai pu rire! Mention spéciale à la scène avec le voisin râleur qui fiche une trouille bleue à Chenda!
On peut aussi se poser la question de l'intérêt d'un tome 2, sinon exploiter le filon du carton qu'a été le premier. Mais après tout, on s'en fiche un peu, car on passe encore un très bon moment de lecture, et c'est tout ce que l'on demande. Fraîcheur, humour et amour sont les maîtres mots de cette BD et Aurélia Aurika peut bien en écrire dix si elle veut : si c'est dans la même veine, je les lirai! 

4 commentaires:

  1. Je ne connais pas du tout ... Hormis sur les blogs, je n'ai pas encore vu cette BD. Va falloir que je furète chez le libraire. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je l'ai piquée à Stéphie! lol!

      Supprimer
  2. Noté depuis longtemps, il va falloir que je me la trouve celle là ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sinon, fais comme moi : va faire ton shopping de lectures inavouables chez Stéphie!!!! mdr!!
      Il faut que je la lui rende, d'ailleurs!

      Supprimer