mardi 5 mai 2015

Fantasmes et miroirs, collectif

Reprise après quelques mois d'absence, des Mille et une frasques concoctées par Stéphie

Et pas n'importe lesquelles, car ce mois-ci j'ai lu le recueil dans lequel la miss publie sa première nouvelle. 
Les Editions du 38 ont lancé plusieurs appels à textes, afin de publier plusieurs recueils, chacun sur un thème imposé.

J'ai en plus la chance de partager cette lecture avec Noukette, Leiloona, Cultur'elle, Laurie et Anne-Véronique.





L'histoire : Dans "Fantasmes et miroirs", six auteurs se sont prêtés à l'exercice d'écrire sur le thème imposé du "miroir". Des nouvelles érotiques aux styles complètement différents.

Mon avis :
Un point d'abord sur le recueil, que j'ai trouvé globalement assez bon mais inégal. 
Si les nouvelles de Fleur Deschamps, Jerk, Miss Kat et de Stéphie (évidemment!!) m'ont vraiment séduite, j'ai été un brin déçue par les autres. C'est surtout la composition du recueil qui me semble inégale, car, avec ce thème imposé, les points de vue adoptés se rejoignent parfois trop, créant un effet de répétition assez frustrant. Même chose pour l'utilisation de la 1ere personne, trop présente à mon goût, et surtout avec plus ou moins de réussite. 






La première nouvelle, signée Fleur Deschamps, plonge le lecteur dans l'intimité du personnage féminin, sobrement nommée Elle. J'ai apprécié la sensualité du style et la touche d'originalité concernant les personnages. Elle est délicieusement narcissique et aime contempler ses formes dans le miroir ; son amant est confiseur. Quoi de plus gourmand pour une nouvelle érotique? La progression de l'histoire réserve elle aussi une bonne surprise.
La gémellité abordée dans "Si semblables", de ChocolatCannelle  m'a un tantinet déstabilisée. Bon, d'accord, c'est un avis totalement subjectif et orienté par le fait que moi-même, j'ai une soeur jumelle, et que ce n'est pas le genre de jeux auxquels j'aimerais m'adonner avec elle!! Excuse bidon, je sais bien. Cela dit, l'idée est originale et l'éducation sexuelle des deux soeurs est rondement bien menée! ChocolatCannelle a une plume très élégante et délicate. Je la relirai sur une autre thématique avec plaisir.
Après deux bonnes surprises, "Narcissa, folle de son corps" m'est tombé des mains. Pas du tout séduite par le titre, je me demandais à quoi m'attendre. Et le fait est que je suis passée totalement à côté du récit de l'enfance, des premiers émois et des expériences de la protagoniste adulte : le "savon" à la barbe à papa, l'émission de téléréalité et l'expérience finale m'ont fait lever au ciel. J'ai eu du mal à aller au bout de cette histoire. Et c'est dommage. 

En revanche, carton plein pour "Derrière le miroir", de Jerk! Quel style! Il fallait oser le démarrage façon conte de fée. J'aime l'idée de faire du miroir le personnage principal, traversant les époques. Le narrateur est donc placé en position de spectateur, de voyeur, et pour le coup, le lecteur aussi. J'ai adoré ça. Quelle délicatesse et quelle élégance dans la description, juste ce qu'il faut pour émoustiller la lectrice que je suis. 
Fin de partie avec la nouvelle de Miss Kat, "Nina, une fille bien". Et quelle chute originale, vraiment. J'ai aimé la rudesse et la brutalité des évènements et de la description de la scène de sexe. J'ai aimé l'anti-héroïsme revendiqué par cette Nina, et le revirement final, si brutal. J'ai vraiment hâte de relire cette auteure. 

J'ai, comme on dit, gardé le meilleur pour la fin. 
"Vendredi, 14h", c'est donc le titre de la nouvelle de Stéphie. Joli rendez-vous, c'est le cas de le dire. J'ai aimé le mystère entourant ce titre et les premières lignes de la nouvelle. J'aime l'idée de la femme libérée et de l'homme complexé, schéma qui prend à rebours celui de la plupart des nouvelles du genre. J'aime l'idée de la femme qui mène. Stéphie décrit le sexe de manière simple et efficace. Des mots crus, sans fioriture, mais pas vulgaires pour autant, car totalement assumés. J'aime le flashback qui donne du sens et du corps (si je peux dire) aux personnages et au titre de la nouvelle. 
Le thème imposé est parfaitement intégré, puisque le miroir, présent dès le début, est partie prenante de la scène érotique présentée.
Stéphie a dit un jour avoir beaucoup de mal, en tant que lectrice, avec les narrations à la première personne et au présent. Eh bien on peut dire, qu'elle, elle y excelle! Le tout est rondement bien mené, le style est plaisant et on sent bien qu'elle en a pris, du plaisir, avec ce premier écrit.
Enfin, je savais déjà que la miss avait l'art de la chute, mais celle-ci est particulièrement réussie et ré-jouissante.
En éteignant ma liseuse, je n'ai qu'un mot à dire à ma copine Stéphie : bravo! Ou alors peut-être un autre : encore! 
Tu peux être fière de toi, ma belle, c'est une vraie réussite que cette première publication. J'ai hâte de te relire à nouveau et te souhaite encore de belles aventures littéraires. A commencer par notre semaine en Juillet, et cette fois, c'est moi qui suis fière de partager ça avec toi. 

16 commentaires:

  1. Merci beaucoup ma belle pour tes mots qui me touchent et pour la mise en avant du recueil. Vivement juillet !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, c'est mérité!
      Vivement juillet, oui!

      Supprimer
  2. pour le bravo et le encore va falloir que je craque :P

    RépondreSupprimer
  3. C'est dans l'ensemble un chouette recueil, mais un peu inégal en effet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, je ne suis pas la seule à penser ça, ça me rassure.

      Supprimer
  4. C'est intéressant que tu parles de l'ensemble du recueil nous permettant de nous faire une idée, car j'ai parfois du mal avec les recueils de nouvelles dont le niveau est assez inégal !!
    Mais celui-ci a l'air vraiment engageant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me voyais pas ne pas parler des autres nouvelles.
      Dans l'ensemble, oui, le recueil est assez intéressant.

      Supprimer
  5. Malgré le souci d'inégalité, je suis très tentée !

    RépondreSupprimer
  6. L'avantage et l'inconvénient du recueil : il peut y avoir des déceptions, mais ici, il y a tout de même pas mal de belles surprises. Chouette billet Sarah !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne Véronique!
      Et promis, tu es la suivante que je lis!

      Supprimer
  7. Il est sympa ce billet et il me fait regretter de ne pas avoir une liseuse pour pouvoir lire le texte de Stephie...vite, une version papier (mode Dinosaure on !!!). Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, la version papier s'impose!!
      Bises Dolly!

      Supprimer
  8. Ça reste mon recueil préféré des trois... et tu sais pourquoi ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas lu les autres encore!
      Mais je comprends!

      Supprimer